Les étapes clé du ravalement de façade

Avant de décider de procéder à un ravalement de façade, il est essentiel d’identifier les problématiques affectant votre paroi (moisissures, dégradations etc.). Alors, le diagnostic est établi par un professionnel adapté au type de matériau présent : bois, béton, brique… Chaque type de parement demande une solution spécifique. Enfin nous établissons une proposition adéquate pour réparer votre mur, qui débutera forcément par un nettoyage complet. Une fois la façade nettoyée et traitée, les opérations de rénovation peuvent commencer : rebouchage des fissures, rénovation ou remplacement des joints. Puis s’enchaînent les finitions de façade : enduit, bardage ou parement. Il existe un vaste panel de finitions pour votre façade. Différentes étapes sont à respecter dans le cadre de travaux de ravalement de façade :
  • La préparation du chantier;
  • Le nettoyage ou le décapage de la façade;
  • La réparation et le traitement des murs;
  • La protection et/ou l’embellissement.

LA PRÉPARATION DU CHANTIER

Afin que le chantier se déroule sans accroc, il est indispensable de préparer soigneusement le ravalement de façade, afin de garantir la sécurité des travailleurs et la rapidité des travaux. Une des étapes parfois incontournables de ce type de chantier passe par la demande d’une autorisation pour la mise en place d’un échafaudage sur la voie publique.

 

LE NETTOYAGE OU LE DÉCAPAGE DE LA FAÇADE

L’étape du nettoyage de la façade est nécessaire pour établir un diagnostic efficace des défauts du mur et pour pouvoir les traiter en conséquence. Plusieurs méthodes de nettoyage des murs peuvent être employées en fonction du matériau et de la surface à décaper : nettoyage haute pression, sablage, gommage, ponçage etc.  

LA RÉNOVATION ET LE TRAITEMENT DU MUR

Il existe différents types de pathologies susceptibles d’affecter vos murs extérieurs :
  • Une défaillance des joints de façade ou des joints de dilatation, qu’il faudra refaire ou combler pour éviter une détérioration des performances thermiques.
  • L’apparition de fissures dans la façade, à combler pour lutter contre les infiltrations d’eau.
  • Les remontées d’humidité par capillarité ou efflorescence, que l’on diagnostique de par les tâches blanches qui apparaissent sur les murs.
Avant tous travaux de ravalement de façade, il est donc indispensable d’établir un diagnostic précis de ces pathologies afin de mettre en œuvre les solutions adaptées.   Retrouvez notre offre à ce sujet en cliquant sur ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *